Non classé

THE CITY

J’ai toujours trouvé un certain reconfort dans la ville. Dans son immensité. Dans la nuit. 

Cette photo a été prise à Las Palmas, sur l’île de Grande Canarie, où j’ai passé deux semaines. Mon premier voyage « seule ». Mon avant goût d’autonomie. Un monde complètement différent. 

Je vivais la nuit. Parfois, j’allais vers la mer et je me laissais bercer par la mélodie des vagues. Souvent jusqu’à mourir de froid. D’autres fois, je me perdais dans des rues sombres, dont l’architecture atypique était soulignée par de vieux lampadaires. Je croisais des gens louches, qui essayaient d’oublier leur journée pourrie, rincés par l’alcool coulant dans leurs veines. Mais je m’en foutais, j’étais personne. 

Je riais, car je n’étais pas totalement seule, ma correspondante étais à mes côtés. Je fredonnais des chansons françaises à la con que moi seule comprenait. Je pensais à la vie française et mon retour à la routine, allongée dans la pelouse au milieu de la ville, en regardant les étoiles. 
Mais au petit matin, tout était différent. Je redevenais la jeune fille rousse, dépourvue de confiance en elle, réservée, n’osant pas parler par peur de se tromper. 

Si vous vous demandiez, l’autre jour, pourquoi j’aimais autant la lune, sachez que c’est elle qui m’anime. Elle me rend vivante. Et elle possède autant de façades différentes que moi, que nous. 

(Ce premier article est assez simple mais j’essaie de me décrire légèrement mieux que dans le précédent. 

De plus, si vous voulez un article spécial avec des photographies de mon voyage aux Canaries n’hésitez pas à me le dire !)

Alyssa. 🌹

Publicités

11 réflexions sur “THE CITY

  1. Je suis fan de ce texte! J’ai l’impression de ressentir un souvenir et les sensations des nuits que tu decris alirs que je ne les ai jamais vécu, c’est dingue! (Ah oui et sur insta je suis yellow.boxes)

    J'aime

  2. J’admire ce texte, cette façon que tu as eu pour réussir à nous plonger dans un univers qui n’est pas le nôtres, dans un lien qu’on ne connaît pas. Cette façon pour nous sentir réellement dans les situations que tu décris. Ça fait rêver, un peu, au fond, ouais. Je suis d’accord avec les autres gens qui ont commenté parfois « c’est inspirant ». C’est vraiment inspirant, c’est…Je sais pas, magnifique. Vraiment, je sais pas pourquoi mais j’adore ce que tu as écris, sincèrement Alyssa.

    J'aime

    • Je ne comprends pas pourquoi j’avais pas reçu la notification de ton commentaire, du coup j’y réponds que maintenant… merci énormément Capucine, je suis vraiment touchée par ce que tu me dis là. Je ne me trouve pas si douée personnellement, mais si tu le dis, je te fais confiance. Merci pour tout.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s